Aller au contenu
Aller au menu
Aller à la recherche
Aller au pied de page

Projets financés

MOST

Mise au point d'outils de prévision de l'évolution de la stabilité de la structure de sols sous l'effet de la gestion organique des sols.
Responsable Scientifique: 

Claire Chenu

Organisme: 
UMR Bioemco - AgroParisTech/CNRS/IRD/ENS
Partenaires: 

UMR Bioemco, UPMC, CNRS, AgroParisTech, Paris 12, IRD, ENS, INRA; UMR Synthèse et Réactivité des Substances Naturelles, CNRS-Université de Poitiers; UR Pessac INRA, V; UMR Microbiologie du Froid CNRS-Université de Rouen; UMR Agronomie INRA-AgroParisTech; UR Ecodiv; UR Science du Sol INRA; ACTA (Association de coordination Techniques Agricoles); CREED (Centre de Recherche pour l’Environnement, l’Energie et le Déchet); UMR Environnement et Grandes Cultures, INRA-AgroParisTech; UR Biosol ESTIPA; UMR SAS INRA AgroCampus Ouest; Chambre d’Agriculture du Loiret,

Résumé: 

 

La stabilité structurale est une propriété physique des sols importante, indicatrice de leur sensibilité à la battance et à l’érosion. Les sols limoneux, qui couvrent des surfaces importantes en France et dans le Nord de l’Europe ont du fait de leur texture et de leur faible teneur en matières organique, une stabilité structurale faible. Dans un contexte où l’on se préoccupe de la diminution de teneur en matière organique des sols, où se développe l’apport de produits résiduaires organiques au sol et où se diversifient les pratiques culturales et les systèmes de culture, il apparait nécessaire de développer des outils de prédiction de la stabilité structurale en fonction de la quantité et qualité des matières organiques.

 

Nous avons développé une fonction de pédotransfert (ou relation statistique) qui relie la stabilité de la structure à leur constitution, en particulier teneur en carbone organique, à partir d’une base de données Agresta de 480 sols assemblée pendant le projet. L’examen de 7 essais de longue durée ou réseaux de parcelles sur sols limoneux a montré des améliorations de la stabilité de la structure en quelques années avec des pratiques qui permettent une augmentation de la teneur en C dans l’horizon de surface (non labour, prairies temporaires, scv, apports répétés de composts). La teneur en C totale de l’horizon est alors un meilleur prédicteur de la stabilité structurale que des fractions organiques (sucres solubles à l’eau chaude, matières organiques particulaires) ou que l’abondance des microorganismes. Des expérimentations d’apport de matières organiques (résidus de culture, composts..) à des sols au laboratoire nous ont permis de confirmer que le rôle de ces apports était essentiellement indirect, par la stimulation des microorganismes du sol que leur décomposition entraîne ; ces microorganismes agrégeant les particules de sols par leur sécrétions ou mécaniquement. Nous avons proposé un modèle prédictif de la stabilité structurale suite à des apports organiques dont on connaît la qualité biochimique : Cantis-Stab, qui couple un modèle de décomposition des matières organiques à une fonction statistique.

 

La gestion des matières organiques constitue un volant d’action majeur pour agir sur la sensibilité de sols limoneux à la battance et à l’érosion et les outils proposés peuvent servir de base à des préconisations agronomiques ou à l’apport raisonné de produits résiduaires organiques au sol.

Durée du projet: 
4 ans
Etat d'avancement: 
Terminé
Les articles scientifiques et thèses :
 
  • Consentino D., Le Bissonnais Y., Chenu C. 2006. Aggregate stability and microbial community dynamics under drying-wetting cycles in a silt loam soil. Soil Biology & Biochemistry.
  • Célérier J. 2008. Caractérisation moléculaire et dynamique de la matière organique de compost (déchets verts/ biodéchets) dans un sol. Thèse de l’Université de Poitiers, 327 p..
  • Consentino D. 2006. Contribution des matières organiques à la stabilité de la structure des sols limoneux cultivés. Effet des apports organiques à court terme. Thèse de l'Institut National Agronomique, Paris, 214 pp..
  • Cosentino D., Hallett P., Michel J.C., Chenu C. 2010. Do different methods for measuring the hydrophobicity of soil aggregates give the same trends in soil amended with residue?. Geoderma 159-1,2, 221–227.
  • Abiven S., Menasseri S., Angers D., Leterme P. 2007. Dynamics of aggregate stability and biological binding agents during decomposition of organic materials. European Journal of Soil Science, 58.
  • Chenu C., Consentino D. 2009. Microbial regulation of soil structural dynamics. Architecture and biology of soils : life in inner space. Ritz and Young eds. CAB International.
  • Chenu C., Abiven S., Amblès A., Annabi M., Barray S., Bertrand M., Bureau F., Cosentino D., Darboux F., Duval O., Fourrié L., Francou C., Houot S., Jolivet C., Laval K., Le Bissonnais Y., Lemée L., Menasseri S., Pétraud J.P., Verbeque B. 2011. Mise au point d’outils de prévision de l’évolution de la stabilité de la structure de sols sous l’effet de la gestion organique des sols. Etude et Gestion des Sols, 18 (3), p. 161-174.
  • Abiven S. 2004. Relations entre caractéristiques des matières organiques apportées, dynamique de leur décomposition et évolution de la stabilité structurale du sol. ENSAR, Rennes, 262 pp..
  • Annabi M., Houot S., Francou C., Poitrenaud M., Le Bissonnais Y. 2007. Soil Aggregate Stability Improvement with Urban Composts of Different Maturities. Soil Sci Soc Am J 71(2): 413-423.
  • Annabi M. 2005. Stabilisation de la structure d’un sol limoneux par des apports de composts d’origine urbaine: relation avec les caractéristiques de leur matière organique. Thèse de l'Institut National Agronomique Paris-Grignon, Paris. 270 p..
  • Abiven S., Menasseri S., Chenu C. 2009. The effects of organic inputs over time on soil aggregate stability – A literature analysis. Soil Biology and Biochemistry.
Les documents techniques (fiches, brochures et articles) :
 
  • Darboux F., Duval O., Gaillard H. 2007. Stabilité structurale du sol : opération d’intercalibration prenant en compte le type de prélèvements sur le terrain. INRA, Unité de Science du sol.
Fichier(s) attaché(s)Mise à jourTaille
GESSOL2_rapport final MOST Chenu.pdf12/12/20113.56 Mo
Chenu_EGS_2011.pdf22/02/20121.38 Mo