Aller au contenu
Aller au menu
Aller à la recherche
Aller au pied de page

Projets financés

Projet 08

Impact de la récolte et de la régénération des peuplements sur la fertilité des sols forestiers. Exemple pour un peuplement de 70 ans de Douglas dans le Beaujolais.
Responsable Scientifique: 

Jacques Ranger

Organisme: 
Biogéochimie des Ecosystèmes Forestiers - INRA Nancy
Partenaires: 

UMR Microbiologie-Géosol - Université de Bourgogne/INRA; UMR LIMOS - CNRS/Université Nancy I

Résumé: 

Les écosystèmes forestiers sont majoritairement gérés de manière extensive en France, ce qui signifie que les intrants par fertilisation sont généralement nuls. La tendance des aménagements de la forêt de production consiste à intensifier la sylviculture par le changement d'essence, la diminution de la longueur des révolutions forestières, la récolte d'une plus grande partie de la biomasse produite et/ou l'utilisation de techniques nouvelles de récolte (dont la coupe à blanc) et de régénération sans que des restitutions d'éléments exportés ne soient pratiqués.

 

Ce projet concerne l'étude des modifications du sol lors de la récolte du peuplement par coupe à blanc et lors de la période de régénération du jeune peuplement par plantation. Les modifications du pédoclimat et l'absence du peuplement peuvent conduire à des modifications importantes du fonctionnement biogéochimique du sol, et se traduire en pertes significatives et d'éléments nutritifs, indicateurs importants de la gestion durable des écosystèmes forestiers.

 

L'objectif de ce projet est donc plus précisément l'étude des modifications de la phase solide et de la phase liquide du sol, induites par la coupe à blanc et la régénération d'un peuplement de Douglas adulte, première essence de reboisement en France. Il a permis d'établir un bilan minéral pour le cycle sylvicole complet et de proposer des recommandations pratiques aux forestiers pour une gestion durable des forêts.

Durée du projet: 
4 ans
Etat d'avancement: 
Terminé
Les articles scientifiques et thèses :
 
  • Jussy J.H., Ranger J., Bienaimé S., Dambrine E. 2004. Effects of a clear-cut on the in situ nitrogen mineralisation and the nitrogen cycle in a 67-year-old Douglas-fir (Pseudotsuga menziesii (Mirb.) Franco) plantation. Ann. For. Sci. 61, 397–408.
  • Levrel G., Ranger J. 2006. Effet des substitutions d’essences forestières et des amendements sur les propriétés physiques d’un alocrisol. Site expérimental de la forêt de Breuil-Chenue, Morvan, France. Etude et Gestion des Sols, 13, 71-88, Etude et Gestion des Sols.
  • Ranger J., Gelhaye D., Turpault M.P. 2002. Impact des plantations forestières traitées semi-intensivement sur la fertilité minérale des sols et la qualité de l’environnement. Etude et Gestion des Sols, 9-3, pp. 159-176, télécharger l'article sur www.afes.fr.
  • Andreux F., Roux F., Linglois N., Nguyen T.K.N., Amiotte Suchet P., Lévêque J. 2002. Impact of changing forest management on soil organic matter in low mountain acid media. Soil Mineral-Organic Matter-Microorganism Interactions and Ecosystem Health, Violante A., Huang P.M., Bollag J.M., Gianfreda L., Eds. Developments in Soil Science, Elsevier, Amsterdam, vol. 28 A, 383-407.
  • Ranger J., Turpault M.P. 1999. Input±output nutrient budgets as a diagnostic tool for sustainable forest management. Forest Ecology and Management 122, 139-154.
  • Jussy J.H., Colin-Belgrand M., Dambrine E., Ranger J., Zeller B., Bienaimé S. 2004. N deposition, N transformation and N leaching in acid forest soils. Biogeochemistry 69, pp. 241–262.
Fichier(s) attaché(s)Mise à jourTaille
GESSOL1_rapport final RANGER.pdf18/10/20116.41 Mo